twilight

Bienvenue sur mon blog qui est consacré à twilight.

 
  • Accueil
  • > Recherche : quelle age bella swan

LES ROMANS DE STEPHENIE MEYER

Fascination (roman)

Fascination (Twilight) est le premier tome d’une saga de Stephenie Meyer, La Saga du désir interdit, racontant l’amour impossible entre Edward Cullen, un vampire, et Bella Swan, simple humaine. Il a été l’objet d’une adaptation cinématographique, Twilight, chapitre 1 : Fascination, sortie en 2008

Synopsis 

Bella, dix-sept ans, décide de quitter l’Arizona (Phoenix) ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s’installer chez son père, affectueux mais solitaire, dans une toute petite ville de l’état de Washington(Forks). Elle croit renoncer à tout ce qu’elle aime, certaine qu’elle ne s’habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l’anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d’une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? À la fois attirant et hors d’atteinte, au regard tantot noir et terrifiant comme l’Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n’est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.

Personnages 

Références culturelles du livre 

De nombreux livres, morceaux de musique ou autres sont cités dans le livre.

Musique 

  • Clair de Lune de Claude Debussy, c’est la musique qu’écoutent Bella et Edward quand Edward ramène Bella chez elle suite à son malaise en cours de science. Ainsi qu’un CD d’un groupe inconnu que Bella écoute pour se sortir Edward de l’esprit (on peut voir sur le site officiel de Stephenie Meyer que le groupe est Linkin Park). Il y a également sa berceuse, la mélodie que Edward lui a composé au piano,mais aussi la chanson : Super Massive Black Hole de Muse. Mais aussi la mélodie d’Esmée, la première composée par Edward qu’il joue lors de la visite de Bella chez lui, ainsi que les nocturnes de Chopin. On peut aussi écouter sur la BO du film un titre composé par Robert Pattinson : Never Think.

Voitures 

  • Bella possède une vieille camionnette de la marque Chevrolet (qui date de 1953), ayant précédemment appartenu à Billy Black. Dans le quatrième livre (Révélation) Edward loue à Bella une Mercedes Guardian, puis lui achète une Ferrari.
  • Edward conduit une Volvo S60 grise dans le livre et une Volvo C30 grise dans le film. Dans Midnight Sun on apprend que l’Aston Martin Vanquish lui appartient.
  • Rosalie aime à se montrer au volant de sa BMW M3rouge.
  • Carlisle possède une Mercedes S55 AMG.
  • Emmett possède une Jeep Wrangler.
  • Alice s’est vu offrir par Edward une Porsche 911 Turbo jaune en échange d’une surveillance constante de Bella.
  • Mike, lui, possède une Suburban.
  • Tyler possède un Van, qui est remplacée par une Sentra, après l’accident de Bella.
  • Jasper reçoit une moto dans le troisième tome.
  • Bella possède une moto dans les tomes deux et trois, qu’elle redonne ensuite à Jacob.
  • Jacob possède une Volkswagen d’un rouge pétant qu’il termine dans le deuxième tome et une moto noire.

Suites

Le deuxième tome, Tentation, (New Moon) raconte la suite après une ellipse d’environ six mois. Dès le début, Edward décide qu’il apporte trop d’ennuis et quitte Bella en lui disant qu’il ne lui convient pas. Intérieurement détruite, Bella sombre dans une espèce de « non vie ». Nouvelle ellipse, de quatre mois cette fois. Mais, au fil du temps, Bella se forge une nouvelle amitié, pourtant non moins dangereuse que la précédente…

Le tome suivant est Hésitation (Eclipse) qui se déroule dans la continuité du deuxième qui nous laisse à la fin avec un certain suspense.La famille Cullen fait une trève avec les Quileutes pour une raison assez particulière…

Le quatrième tome, Breaking Dawn, est sorti le 2 août 2008 en version anglaise. « Révélation » qui est le titre français est sortie le 22 octobre 2008. La famille Cullen fait une trève avec les Quileutes pour une raison assez particulière…

L’auteur a un livre annexe en projet, appelé Midnight Sun. Il racontera Fascination (roman), du point de vue du second personnage principal, Edward. Ce livre est en cours d’écriture, le premier chapitre est déjà disponible sur internet. (À la suite du piratage des onze premiers chapitres sur internet, Stephenie Meyer a décidé de suspendre son écriture pour une durée inconnue. Mais suite à une pétition organisée par les fans Stephenie a décidé de reprendre l’écriture du livre. Ainsi il sera publier courant 2010.

Adaptation au cinéma 

Un film tiré du livre, Twilight, chapitre 1 : Fascination, a été réalisé par Catherine Hardwicke et est sorti le 7 Janvier 2009. Les personnages principaux sont joués par Robert Pattinson (Edward) et Kristen Stewart (Bella).

Le tournage du deuxième roman de la série, Tentation, à débuter en Décembre 2008. La sortie serait prévue pour juillet aux USA et le 20 novembre chez nous. L’adaptation du deuxième tome ne sera pas réalisée par Catherine Hardwicke mais par Chris Weitz. Les acteurs auraient déjà accepté de travailler pour les trois premiers films. Pour le quatrième tome, Stephenie Meyer aurait quelques doutes par rapport à une possible adaptation, considérant que le personnage de Renesmée serait trop difficile à être porté à l’écran. Elle ne refuse pas d’adaptation, elle attend sûrement de voir si ce qu’on lui propose par rapport à ce personnage est assez fidèle à l’idée qu’elle s’en faisait.

_________________________________________________________________________________________________________

Tentation (roman)

Tentation (« New Moon ») est le deuxième tome d’une saga de Stephenie Meyer mettant en scène une lycéenne, Bella Swan, amoureuse d’un vampire, Edward Cullen. Il sera adapté au cinéma sous le titre New Moon, faisant suite à l’adaption du tome précédent, Twilight.

Résumé 

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Edward et Bella entrent en terminale. Comme à la fin du premier roman de la saga, ils sont amoureux, et savourent le plaisir de pouvoir enfin être ensemble. Le livre s’ouvre sur un cauchemar de Bella, qui rêve qu’elle vieillit à l’image de sa grand-mère Marie, et qu’Edward reste avec elle malgré son âge très avancé, lui figé dans ses 17 ans. Réveillée dans un sursaut, elle réalise qu’elle a aujourd’hui 18 ans, un âge que lui n’attendra jamais. Peinée et boudeuse, elle insiste auprès d’Edward pour qu’il accepte de la transformer un l’un des leurs, mais son refus reste catégorique.

Les Cullen se sont réunis ce soir là pour fêter son anniversaire – malgré les insistantes demandes de Bella pour ignorer ce jour. Mais bientôt survient chez eux accident ; Bella se coupe le doigt avec le papier cadeau et saigne. Jasper perd contrôle, et tente de l’attaquer. Edward protège Bella, et bientôt les vampires doivent sortir de la maison pour respirer librement. Jasper décide alors de quitter Forks, et Edward devient distant. Finalement, sa décision est prise: il quitte Bella, et tout comme lui toute sa famille abandonne Forks. Il rompt d’une façon violente qui détruit Bella ; il lui assure qu’elle ne lui apporte rien de bon et qu’il veut réellement la quitter. Cependant, il lui demande de prendre soin d’elle ; en revanche, il jure qu’elle ne le reverra jamais. Abandonnée seule dans la forêt, elle tente désespérément de le rattraper mais ne s’enfonce que davantage dans les bois. Retrouvée par Sam Ulley, elle est dans un état catatonique. Prostrée, en dépression, les mois passent et Bella s’enfonce. Elle ne mène plus qu’un semblant de vie, se coupant de tout et n’accomplissant les gestes les plus simples que par devoir envers ses parents, qu’elle se refuse à peiner. Son père la force à reprendre contact avec son ancienne amie Jessica. Et, quand toutes les deux retournent à Port Angeles, Bella croit reconnaître le groupe d’hommes qui l’avait agressé un an auparavant. Téméraire, elle s’approche d’eux et rompt la promesse d’Edward en accomplissant un geste inutilement dangereux. C’est alors qu’elle entend sa voix, qui lui ordonne de reculer. Quand Bella réalise que les hommes ne sont pas ceux qu’elle croyait, la voix s’éteint. Immédiatement, elle en devient dépendante. Elle ne doute pas qu’elle est en train de devenir folle, et pourtant elle fait à présent tout pour réentendre Edward, comprenant vite que le seul moyen efficace est de rompre sa promesse et de mettre sa vie en danger. Dans sa quête désespérée d’adrénaline, elle est amenée à revoir Jacob Black. Le sourire du jeune homme devient bientôt son soleil, et le projet qu’ils entreprennent ensemble parviennent presque à tirer Bella de sa torpeur. Jacob devient son meilleur ami, bien qu’il continue à espérer plus de leur relation. Mais, après avoir contracté ce qui semble être une mystérieuse maladie, il coupe brutalement les ponts avec elle. Ne pouvant se résigner à abandonner la seule partie de sa vie qui lui semble encore en valoir la peine depuis le départ d’Edward, elle tente d’en savoir plus, et se trouve alors confrontée à un secret aussi grave que celui des Cullens, car Jacob Black et ses amis de la Push sont en réalité des Loups Garous ; les ennemis naturels des vampires. Pire encore, elle se rend compte que Victoria et Laurent sont de retour, mais avant d’être réellement en danger, Bella se prend soudainement à vouloir retenter une autre expérience dangereuse. Laissée un instant par Jacob sur la plage, elle décide d’aller sauter de la falaise qui domine la réserve. Haute d’une quarantaine de mètres, Bella est persuadée de pouvoir faire un plongeon qui la mettra dans une attitude téméraire et idiote. Elle entend alors la voix d’Edward, mais celle-ci ne la convaint pas de rester prudente ; Bella saute. Une fois dans l’eau glacée, elle est déchirée par les courants de l’océan. Décrochant de la vie, elle se résigne à mourir noyée. Cependant, elle est sauvée in extremis par Jacob. Elle rentre chez elle démoralisée, triste et épuisée. C’est alors qu’elle rencontre Alice Cullen, revenue à Forks pour réconforter Charlie ; ayant vu Bella sauter, elle était persuadée qu’elle s’était suicidée. Les retrouvailles touchantes des deux amies est tâchée par la mort du meilleur ami de Charlie ; Harry Clearwater. Pendant qu’Alice est sortie un instant, Jacob et Bella parlent de la présence de la vampire, quand le téléphone sonne. C’est Jacob qui répond et dit que Charlie est a l’enterrement. L’interlocuteur, qui a raccroché brutalement, c’était déclaré être Carlisle ; il n’est autre qu’Edward. Alice ayant parlé de sa vision à Rosalie, celle ci l’a dit à Edward. Persuadé que sa belle est morte, Alice voit qu’Edward veut demander la mort aux Volturi, famille vampire royale.

Une course folle s’engage en Italie , où ils arrêtent Edward et se font prendre par les Volturi. Mais un autre problème se pose ; car maintenant que Bella est dans le secret de l’existence des vampires, elle doit mourir ou les rejoindre. Ils retournent donc à Forks en ayant fait la promesse que Bella va devenir un vampire. À la maison, Edward s’explique avec Bella et lui assure qu’il ne l’a quittée que pour la protéger de sa condition de buveur de sang, et qu’il n’a jamais cessé de l’aimer ; Bella réalise que la voix qu’elle entendait n’était qu’une part de son inconscient ; elle savait qu’Edward l’aimait toujours. Après une longue discussion, Bella décide, face au refus hermétique d’Edward pour la changer en vampire, de soumettre sa mortalité au vote de la famille Cullen. Tout le monde vote en faveur de sa transformation, excepté Edward et Rosalie. A la majorité, et suite à un accord avec Carlisle, Bella obtient la promesse qu’il se chargera de la changer après l’obtention de son BAC. Une fois rentrés chez Charlie, Bella exprime son désir profond ; elle aimerait que ce soit Edward qui se charge de la transformer. Intéressé, celui-ci marchande cette condition ; ils parviennent à un accord quelque peu spécial. En effet, il accepte de changer Bella que si elle l’épouse avant…

Mais le retour d’Edward n’est pas beau pour tout le monde ; en effet, Jacob en veut terriblement à Edward d’avoir abandonné Bella, et pire encore, d’être revenu au moment où elle reprenait un peu goût à la vie. Dévoré par la jalousie, Jacob dénonce les dangers dont s’est rendue coupable Bella tout au long du livre à son père Charlie, la condamnant à être lourdement punie. Aussi, il rappelle aux vampires que le traité qui maintient la paix entre les deux camps ennemis (les Quileute et les Cullen) est fragile ; il est strictement stipulé et interdit de mordre un humain, sous peine de la reprise des hostilités. Lorsque Jacob, venu en porte parole de la meute sans réaliser vraiment ses paroles, comprend que Bella a réellement l’intention de se faire changer en vampire, son visage s’emplit d’une souffrance terrible et Bella se jure de refaire sourire son ami un jour. C’est ainsi que s’achève le roman…

Fin des Révélations.

Personnages principaux 

Bella et sa famille 

  • Isabella Swan, dite Bella, 18 ans. Elle est terriblement maladroite.
  • Charlie Swan, père de Bella et chef de la police de Forks.
  • Renée, mère de Bella délurée et amoureuse.
  • Phil, mari de Renée et (joueur) entraineur de baseball a Jacksonville.

La famille Cullen

  • Edward Cullen, né en 1901.Il est amoureux de Bella. Il possède le pouvoir de lire dans les esprits.Sa mère, Elizabeth Masen, a demandé à Carlisle quelques heures avant de mourir de sauver Edward.
  • Carlisle Cullen, « père adoptif » d’Edward, médecin, il a vécu à Londres au XVIIe siècle; son père était un pasteur lancé dans une bataille contre les créatures démoniaques telles les vampires, et c’est parce qu’il y pris part que Carlisle se transforma lui-même en vampire. Il a d’abord rejoint les Volturi, puis les a quittés pour s’installer aux États-Unis.
  • Esmée Cullen, compagne de Carlisle
  • Alice Cullen, vampire qui possède la capacité de prédire le futur, en couple avec Jasper (voir ci-dessous)
  • Emmett Cullen, dont la carrure impressionnante permet de tenir tout le monde en respect
  • Rosalie Hale, décrite comme la beauté même, mariée à Emmett.
  • Jasper Hale, qui a le pouvoir de contrôler les émotions de ceux qui l’entourent, marié avec Alice.

Habitants de Forks 

  • Angela, amie de Bella.
  • Jessica, amie de Bella.
  • Mike Newton, lycéen amoureux de Bella.
  • Eric, lycéen amoureux de Bella.
  • Tyler, ami de Bella, a failli l’écraser avec sa voiture (camionette) dans le premier tome, mais Bella est sauvée par Edward.

Les indiens Quileutes 

  • Jacob Black, dit « Jake », ami et amoureux de Bella, fait parti de la meute de Sam (Loup-Garou)
  • Billy Black, ami de Charlie le père de Bella, il habite la réserve proche de Forks avec son fils Jacob. Sa tribu se dit descendante des loups et ennemie jurée des « sangs-froids », c’est-à-dire des vampires.
  • Sam Uley, est le chef d’une meute (Loup-Garou)
  • Quil, ami de Jake,
  • Embry, ami de Jake, fait parti de la meute de Sam (Loup-Garou)
  • Paul et Jared, font parti de la meute de Sam (Loups-Garous

Autres vampires 

  • James, un « traqueur », tué dans le premier roman par Edward
  • Victoria, ancienne compagne de James, cherchant à le venger…
  • Laurent, un ancien membre de la troupe de James
  • les Volturi, ancestrale et terrifiante famille de vampires qui règnent en quelque sorte sur ceux de leur race depuis l’Italie. Ils se montrent très intéressés par les aptitudes des Cullens et par Bella.

Références internes 

De nombreux livres, morceaux de musique ou autres sont cités dans le livre.

Livres 

  • Il y a une forte analogie à travers le roman, entre le couple formé par Edward et Bella et Roméo et Juliette de Shakespeare , soulignée notamment par une scène en début de roman où les deux jeunes gens regardent l’adaptation cinématographique de la pièce tout en parlant des pensées suicidaires qui avaient traversées Edward lorsqu’il croyait Bella sur le point de mourir par la faute de James.

 

Voitures 

  • Bella possède une vieille camionnette rouge de la marque Chevrolet (qui date de 1953), ayant précédemment appartenu à Billy Black , que Jacob Black a rénové.
  • Edward conduit une Volvo argent S60 dans le film il sagit d’une Volvo C30.
  • Alice a reçu une Porsche 911 jaune de la part de Edward contre une surveillance totale de Bella.
  • Carlisle conduit une BMW noir.
  • Rosalie possède une coupé rouge.
  • Jacob a une Golf qu’il a récemment rénové

Suites 

Le tome suivant est Hésitation (« Eclipse ») qui se déroule dans la continuité du deuxième qui nous laisse à la fin avec un certain suspense. Le quatrième tome, Breaking Dawn, sortira le 2 août 2008 en version anglaise. La date de sortie française est prévue pour le 22 octobre 2008.

L’auteur a un livre annexe en projet, appelé Midnight Sun. Il racontera Fascination, du point de vue du second personnage principal, Edward. Ce livre est en cours d’écriture, le premier chapitre est déjà disponible sur internet.

Adaptation 

Un film tiré du premier livre de la saga est sorti sous le titre de Twilight. Les personnages principaux sont joués par Robert Pattinson pour Edward et Kristen Stewart pour Bella. Le film, réalisé par Catherine Hardwicke, est sorti le 21 novembre 2008, en anglais, aux États-Unis, et le 7 janvier 2009 en France. Une adaptation du deuxième tome est prévue, avec les mêmes acteurs principaux. Cependant, Catherine Hardwicke a décidé de se retirer du projet, et ne réalisera donc pas cette deuxième adaptation. Elle sera remplacée par le réalisateur Chris Weitz. Le film, titré « Twilight, Chapitre 2 : Tentation » en France, et « Twilight, la Tentation » au Québec, est prévu pour courant 2010. Le bruit court que l’actrice Dakota Fanning (La Guerre Des Mondes) interpréterai le vampire Jane (membre des Volturi).

__________________________________________________________________________________________________________

Hésitation (roman)

Hésitation (« Eclipse ») est le troisième tome d’une saga de Stephenie Meyer

Résumé 

Après ses retrouvailles avec Edward qui l’avait quittée, Bella recommence à vivre pleinement mais son bonheur ne sera comblé que si son meilleur ami, Jacob Black retrouve le sourire . Ayant appris que Jacob était un loup-garou, Edward interdit à Bella de se rendre à La Push (la réserve Quileute). Pour ne pas la laisser seule pendant trois jours, Edward demande à Alice d’organiser une soirée entre filles pendant le week-end pour ne pas lâcher Bella. Mais celle-ci arrive à la semer et se rend à La Push pour voir Jacob qui est très malheureux. A son retour, Edward apprend la visite de Bella à Jacob mais ne bronche pas, il devient tolérant mais Bella lui avoue qu’elle n’y retournera pas de si tôt car Jacob lui a dit qu’il préférerait qu’elle soit morte plutôt qu’elle devienne un vampire. Peu de temps après, les amis se réconcilient et Bella va rendre visite à Jacob souvent mais lors d’une de ses visites, Jacob lui avoue qu’il l’aime et qu’il veut qu’elle quitte Edward . Il l’embrasse de force, ce que Bella n’apprécie guère et elle le lui fait comprendre en lui donnant un coup de poing dans la figure. Bella se casse la main et ne veut plus revoir Jacob. Ces deux derniers se réconcilient. Pendant ce temps, une série de meurtres se produit à Seattle et Victoria est toujours dans les parages. Un matin qu’elle rentrait de chez les Cullen, Bella découvre que certains de ses vêtements ont disparus. En parlant à Edward et Alice ces deux là comprennent tout : Victoria crée une armée de nouveau-nés vampires (lâchée dans Seattle) pour venir combattre les Cullen qui protègent Bella et enfin accomplir sa vengeance. Quelques jours avant la grande bataille, Bella demande à Edward de ne pas se battre et la nuit avant la bataille Edward demande sa main à Bella qui hésite au début mais accepte ensuite. Le jour venu ces deux là vont camper dans la montagne accompagnés de Jacob.Bella ne veut pas que ce dernier aille se battre également, alors qu’Edward les laisse tous les deux pour retenir Jacob Bella décide de l’embrasser. C’est alors qu’elle se rends compte de ce qu’elle éprouve envers lui. Bella aime Jacob mais pas de la même façon qu’Edward.Elle culpabilise d’avoir embrasser une autre personne que lui, mais lui, il ne lui en veut pas, tous se qu’il souhaite c’est la rendre heureuse.Mais Jacob va tout de même se battre.Pendant la bataille, Victoria retrouve Bella et Edward, Edward arrive à achever Victoria.Quelques jours après, Bella accepte qu’Alice s’occupe des préparatifs du mariage. Jacob ayant le coeur déchiré, il part de Forks sans prévenir qui que ce soit.

Apports du livre à la saga 

  • Dans Hésitation, on en apprend plus sur les personnages de Rosalie et Jasper.
    • Rosalie a vécu dans les années 1930. Elle a toujours été extrêmement belle, faisant la fierté de ses parents qui espéraient pour elle un mariage avantageux. Et, effectivement, le jeune Mr King, fils du propriétaire de la banque où travaille le père de Rosalie la demande en mariage. Rosalie avoue elle même que lorsqu’elle était humaine, elle avait des désirs purement superficiels. Peu avant le mariage, alors qu’elle rentrait chez elle, de nuit, elle a été attaquée par son fiancé et ses amis, complètement ivre. Ils l’ont violée et battue, puis laissée dans la rue, où Carlisle l’a trouvée.
    • Jasper a vécu au XIXe siècle. Il était officier lors de la guerre de Sécession. Il est depuis un stratège hors-pair.
  • Stephenie Meyer précise également son idée sur la façon dont vivent les vampires… À travers Jasper, elle nous dit que, dans le Sud du globe, les vampires sont très peu civilisés. Ils se battent entre eux, formant de véritable armées de nouveau-nés afin de conquérir des espaces où, une fois qu’ils se sont rendus maîtres, ils se nourrissent sans vergogne.

Origine du titre 

Le titre original du roman est Eclipse. Le mot est prononcé vers la fin du livre par Jacob; Bella lui avoue en effet qu’il était son soleil lorsqu’Edward était parti, qu’il avait chassé les nuages. Jacob, ironisant, déclare qu’il peut s’occuper des nuages mais ne peut rien faire contre une éclipse. L’éclipse est donc l’amour inconditionnel que se vouent Edward et Bella, qui efface tout le reste.

Personnages principaux 

Bella et sa famille 

  • Isabella Marie Swan, dite Bella, 18 ans.
  • Charlie Swan, père de Bella et chef de la police de Forks. Dans ce roman, Charlie en veut toujours à Edward pour avoir abandonné Bella (Tentation). de plus il apprécie énormément les Black, et il est clair qu’il aimerait voir l’amitié qui lie Bella et Jacob se développer…
  • Renée, mère de Bella. Jusque-là, elle avait toujours été décrite comme assez délurée et peu mature. Lorsque Edward et Bella lui rendent visite, on apprend qu’elle est malgré tout très clairvoyante car elle soupçonne immédiatement que le lien qui lie les deux jeunes gens n’est pas banal.
  • Phil, mari de Renée. Il est entraineur de baseball; il se blesse, ce qui empêche Renée d’assister à la cérémonie de remise des diplômes de Bella.

La famille Cullen 

  • Edward Cullen, né en 1901. Il possède le pouvoir de lire dans les esprits. Il se sent coupable d’avoir abandonné Bella en début d’année.
  • Carlisle Cullen, père adoptif d’Edward. Médecin, il a vécu à Londres au XVIIe siècle; son père était un pasteur lancé dans une bataille contre les créatures démoniaques telles les vampires, et c’est parce qu’il y pris part que Carlisle se transforma lui-même en vampire. Il a d’abord rejoint les Volturi, puis les a quittés pour s’installer aux États-Unis.
  • Esmé Cullen, compagne de Carlisle transformée après Edward suite à une tentative de suicide.
  • Alice Cullen, vampire qui possède la capacité de prédire le futur, en couple avec Jasper (voir ci-dessous)
  • Emmett Cullen, dont la carrure impressionnante permet de tenir tout le monde en respect .
  • Rosalie Hale, décrite comme la beauté même, mariée à Emmett.
  • Jasper Hale, qui a le pouvoir de contrôler les émotions de ceux qui l’entourent, marié avec Alice.

Indiens Quileutes 

  • Jacob Black, indien Quileute, amoureux de Bella, bras droit de Sam, mais descendant direct des chefs de meute Quileute : il est donc légitimement en droit de demander le commandement à Sam.
  • Billy Black, ami de Charlie le père de Bella, il habite à La Push, la réserve proche de Forks avec son fils Jacob. Sa tribu se dit descendante des loups et ennemie jurée des « sangs-froids », c’est-à-dire des vampires. Il est paralysé.
  • Sam chef de la meute des loups-garous
  • Emilie, fiancée de Sam
  • Sue Clearwather et ses enfants Seth et Leah qui tous deux sont des loups garous
  • Quil
  • Embry
  • Jared
  • Paul

Lycéens de Forks 

  • Angela Weber, qui devient plus proche de Bella dans ce roman.
  • Jessica, première amie de Bella à Forks, qui à présent n’est plus réellement en contact avec elle.
  • Mike Newton, ami de Bella, amoureux d’elle. Sa relation amoureuse avec Jessica est mouvementée, et entrecoupée de ruptures et de réconciliations.
  • Eric << en guerre >> avec Mike car il est lui aussi, amoureux d’elle dans le premier tome.
  • Lauren qui est jalouse.
  • Tyler qui a failli écraser Bella dans le tome 1.
  • Ben le petit ami de Angela.

Autres vampires 

  • Victoria, qui cherche toujours à venger James
  • les Volturi vampires très puissant qui vivent en Italie
  • Laurent qui aidait Victoria (tué par Jacob dans tentation)
  • Dans le tome 4, Le clan de Denali (le clan de Tanya)
  • Les vampires de Victoria, notamment Riley et Bree, des vampires nouveau-nés

Références internes

De nombreux livres, morceaux de musique ou autres sont cités dans le livre. Notamment un morceau de Debussy, Clair de lune, dans le 1

 

Livres 

Il est beaucoup question des Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë, dont Bella et Edward parlent à de nombreuses reprises. Edward dit d’abord détester ce roman dont il ne comprend pas les personnages, mais finit par avouer avoir trouver certaines bonnes choses dans le discours d’Heathcliff. Et aussi de Roméo et Juliette,le songe d’une nuit d’été,dans le début du 2/

Voitures 

  • Bella possède une vieille camionnette rouge de la marque Chevrolet (qui date de 1953), ayant précédemment appartenu à Billy Black.
  • Edward conduit une Volvo argentée C30
  • Alice une Porsche italienne 911 turbo jaune (offerte par Edward)
  • Rosalie une coupé-rouge
  • Emmett une jeep tout-terrain rouge
  • Carlisle une Mercedes S55 AMG noire.
  • Charlie la voiture de police du compté
  • Jacob une Golf noire (qu’il a lui même réparé)

Suites 

Hésitation fait suite à Fascination et Tentation (« New Moon »)

Le quatrième tome, Révélation (« Breaking dawn »), est sorti le 2 août 2008 en version anglaise. La date de sortie française était le 22 octobre 2008.

L’auteur a un livre annexe en projet, appelé Midnight Sun. Elle racontera Fascination, du point de vue du second personnage principal, Edward. Ce livre est en cours d’écriture, le premier chapitre est déjà disponible sur internet.

Adaptation

Un film tiré du premier livre est en cours de réalisation sous le titre de Twilight. Les personnages principaux seront joués par Robert Pattinson pour Edward et Kristen Stewart pour Bella. La sortie du film est prévue pour le 21 novembre 2008 aux États-Unis, et le 7 janvier 2009 en France.

________________________________________________________________________________________________________

Révélation (roman)

Révélation (Breaking Dawn) est le quatrième roman de la série Fascination de Stephenie Meyer. Il est paru aux États-Unis le 2 août 2008 et en France le 22 octobre 2008.

Résumé

Après s’être officiellement mariés, Bella et Edward partent en voyage de noces sur l’île D’Esmé . Ainsi Edward satisfait la demande de Bella, lui faire l’amour alors qu’elle est encore humaine. Cela fut difficile car la première fois Bella fut recouverte d’hématomes mais celle-ci assura que c’était la plus magnifique nuit de toute sa vie. 17 jours après leur mariage, Bella se rend compte qu’elle est enceinte. De retour à Forks ou elle fait croire à Charlie qu’elle a attrapé une malade rare, elle refuse d’avorter et souffre donc en silence. Ce n’est pas un bébé ordinaire, il grandit très vite. Lorsque ce dernier entreprend de naître, Edward administre son poison directement dans le coeur de Bella pour sauver celle-ci. Sa transformation terminée, ils partent chasser. C’est alors qu’Edward se rend compte que Bella a une maîtrise d’elle extraordinaire. De retour chez elle après avoir chassé, elle peut enfin voir sa fille, Renesmé. Elle tombe de suite sous son charme comme tout le monde , et découvre le don de Nessie. Il suffi que Nessie touche une personne pour que cette dernière voit ce qui se passe dans sa tête. Bella apprend ensuite que Jacob a enfin fait son « imprégnation » et que l’heureuse élue n’est d’autre que Renesmé. La meute de Sam se verra d’abord séparée. Puis Nessie étant l’âme sœur de Jacob, la meute se reformera. Irina ayant vu Renesmé , elle alla dénoncer cela aux Volturi, pensant que c’était une enfant immortelle. Alice aura cette vision et laissera à Bella une piste floue avant de s’en aller accompagnée de Jasper. Pour que Nessie s’en tire, les Cullens retrouvent plusieurs amis vampires qui pourront ainsi témoigner que Renesmé grandit et qu’elle n’est donc pas une enfant immortelle. Bella se découvre un don, c’est un « bouclier » , les personnes ayant un don qui vise le mental ne lui font aucun effet. Ainsi elle apprend à développer ce pouvoir . Le jour ou les Volturi viennent enfin, tous un tas de vampires sont réunis, les loups s’étant unis au « clan » des Cullens. Les Volturi examinent la situation mais veulent un conflit. Bella prise de peur maîtrise alors son bouclier protecteur et l’étend sur tout ses amis. Ainsi les attaques ennemies n’ont aucun effet. Ce qui aura pour effet de dissuader ceux-ci de tenter toute attaque. Ils repartiront donc sans s’être battus. Le clan des Cullens Fêtera sa victoire puis chacun repartira de sont côté. La famille Cullen de nouveau réunie, tout est ainsi parfait. -Nous avons largement le temps de travailler dessus, dit Bella -L’éternité, toute l’éternité, rien que l’éternité! Renchéri Edward. C’est ainsi que le livre se termine.

Chapitres 

Livre 1 : Bella

  • Prologue
  • Chapitre 1 : Fiançailles
  • Chapitre 2 : Longue veille
  • Chapitre 3 : Grand jour
  • Chapitre 4 : Geste
  • Chapitre 5 : L’Île d’Esmé
  • Chapitre 6 : Distractions
  • Chapitre 7 : Surprise

Livre 2 : Jacob

  • Prologue
  • Chapitre 8 : En attendant que la fichue bagarre commence enfin
  • Chapitre 9 : Pour le coup, je ne l’ai pas vue venir, celle-là
  • Chapitre 10 : Pourquoi ne suis-je pas parti, tout simplement? Ah oui! Parce que je suis un imbécile
  • Chapitre 11 : Les deux choses tout en haut de ma liste des choses que je déteste par-dessus tout
  • Chapitre 12 : Certaines personnes ne comprendront jamais qu’elles ne sont pas la bienvenues
  • Chapitre 13 : Heureusement que j’ai l’estomac solide
  • Chapitre 14 : Les choses vont mal quand on regrette d’avoir été impoli envers les vampires
  • Chapitre 15 : Tic tac tic tac tic tac
  • Chapitre 16 : Alerte pour cause d’épanchements
  • Chapitre 17 : De quoi j’ai l’air ? Du magicien d’Oz ? Te faut-il un cerveau ? Te faut-il un cœur ? Tient, prends les miens. Prends tout ce que j’ai
  • Chapitre 18 : Il n’y a pas de mots pour cela

Livre 3 : Bella

  • Prologue
  • Chapitre 19 : Brûlure
  • Chapitre 20 : Renaissance
  • Chapitre 21 : Première chasse
  • Chapitre 22 : Promesse
  • Chapitre 23 : Souvenirs
  • Chapitre 24 : Cadeau
  • Chapitre 25 : Service rendu
  • Chapitre 26 : Brillante
  • Chapitre 27 : Projets de voyage
  • Chapitre 28 : Futur
  • Chapitre 29 : Défestion
  • Chapitre 30 : Irrésistible
  • Chapitre 31 : Don
  • Chapitre 32 : Renforts
  • Chapitre 33 : Faux et usage de faux
  • Chapitre 34 : Prises de position
  • Chapitre 35 : Attente
  • Chapitre 36 : Soif de sang
  • Chapitre 37 : Stratagèmes
  • Chapitre 38 : Pouvoir
  • Chapitre 39 : Tout est bien qui finit bien

Index des vampires

Par ordre alphabétique de clan

  • ¤ Vampires doués d’un talent surnaturel quantifiable
  • - Couple (le plus âgé en premier)
  • barré Décédé

CLAN DES AMAZONES

  • Kachiri
  • Senna
  • Zafrina¤

CLAN DE DENALI

  • Elezar¤ – Carmen
  • IrinaLaurent
  • Kate¤ – Garrett
  • Sasha
  • Tanya
  • Vasilii

CLAN ÉGYPTIEN

  • Amun – Kebi
  • Benjamin¤ – Tia

CLAN IRLANDAIS

  • Maggie¤
  • Siobhan¤ – Liam

CLAN D’OLYMPIC

  • Carlisle – Esmé
  • Edward¤ – Bella¤
  • Jasper¤ – Alice¤
  • Renesmée¤
  • Rosalie – Emmett

CLAN ROUMAIN

  • Stefan
  • Vladimir

CLAN DE VOLTURI

  • Aro¤ – Sulpicia
  • Caïus – Athenodora¤
  • Marcus¤ – Didyme¤

GARDE DES VOLTURI (Liste Partielle)

  • Alec¤
  • Chelsea¤ – Afton¤
  • Corin¤
  • Démétri¤
  • Félix
  • Heidi¤
  • Jane¤
  • Renata¤
  • Santiago

NOMADES AMÉRICAINS (Liste Partielle)

  • James¤ – Victoria¤
  • Mary
  • Peter – Charlotte
  • Randall

NOMADES EUROPÉENS (Liste Partielle)

  • Alistair¤
  • Charles¤ – Makenna

________________________________________________________________________________________________________

Midnight Sun

Midnight Sun (titre français inconnu) est le contrechamp du premier tome d’une saga de Stephenie Meyer, La Saga du désir interdit, racontant l’amour impossible entre Edward Cullen, un vampire, et Bella Swan, simple humaine.Fascination racontait le début de l’histoire du point de vue de Bella, Midnight Sun doit raconter les mêmes événements du point de vue d’Edward.

Midnight Sun est en cours d’écriture, les douze premiers chapitres sont déjà disponible sur internet. Stephenie Meyer a décidé de suspendre son écriture pour une durée indéterminée.

Une pétition pour que Stephenie Meyer continue l’écriture de Midnight Sun est déjà sur Internet voir [1], et déjà plus de 136 490 personnes du monde entier l’ont signés.

Dernières nouvelles 

Aux dernières nouvelles, Stephenie Meyer aurait dit que son roman ne sortirait finalement pas, qu’elle abandonait ce projet. Une véritable déception des fans face à cette nouvelle.

« Comme vous avez pu le voir, mon ébauche partielle de Midnight Sun a été illégalement publiée sur Internet et depuis a été distribuée sans ma connaissance ou permission de mon éditeur. J’ai mon idée sur la façon dont la fuite est arrivée, car il y avait très peu de copies de Midnight Sun que j’ai transmises et chacune était unique. En raison de petites modifications que j’ai apportées au manuscrit à différents moments, je suis en mesure de retracer le parcours de chaque manuscrit, et de savoir qui a obtenu lequel. Le manuscrit qui a été illégalement distribué sur Internet a été donné à de gens de confiance dans un but honorable. Je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus, cependant, car je crois qu’il n’y avait aucune mauvaise intention dans la distribution initiale. Je n’ai pas voulu que mes lecteurs lisent Midnight Sun avant qu’il ait été accompli, édité. Je pense qu’il est important que tout le monde comprenne que ce qui s’est produit était une violation énorme de mes droits en tant qu’auteur, sans compter en tant qu’être humain.

En tant qu’auteur de la saga Twilight, je maîtrise mes droits, et il m’incombe de décider quand les livres devraient être rendus publics; c’en est de même pour des musiciens et des réalisateurs de film. Juste parce que quelqu’un achète un livre, un film ou une chanson, ou télécharge sur Internet, cela ne signifie pas qu’il possède le droit de le reproduire et de le distribuer. Malheureusement, avec Internet, il est facile pour n’importe qui d’obtenir et partager les articles qui ne lui appartiennent pas légalement. Quels qu’en soient les moyens, ceci est malhonnête. Ç’a été une expérience très bouleversante pour moi, mais j’espère qu’elle insufflera au moins à mes fans une meilleure conscience de l’importance du copyright et de la réglementation artistique.

Vais-je continuer Midnight Sun?

Mon premier sentiment est qu’il n’y a aucune manière de continuer. Écrire, ce n’est pas comme les maths; en maths, deux plus deux font toujours quatre, quelle que soit votre humeur . Avec l’écriture, la manière dont vous vous sentez change tout. Si j’essayais d’écrire Midnight Sun maintenant, dans mon humeur actuelle, James gagnerait probablement et tout les Cullens mourraient,ce qui ne correspondrait pas à l’histoire originale. En tous cas, je me sens trop triste au sujet de ce qui est arrivé, pour continuer de travailler sur Midnight Sun. C’était seulement une ébauche inachevée, l’écriture est malpropre, défectueuse et pleine d’erreurs.

Comment je me sens après cette violation ?

Cela m’a pris un moment pour me décider de comment et si je pouvais répondre. Mais pour finir j’ai décidé de vous offrir l’ébauche de Midnight Sun. De cette façon, mes lecteurs ne pas doivent juger qu’ils doivent faire un sacrifice pour rester honnêtes. J’espère que ce fragment donne davantage de perspicacité à Edward.

Je veux prendre un moment et remercier les fans merveilleux qui ont été un si grand soutien pour moi au cours de ces trois dernières années. Je ne peux pas commencer à vous dire combien chacun de vous est précieux pour moi. J’espère seulement que cette note arrêtera toutes les confusions et spéculations en ligne de sorte que l’univers de la saga puisse redevenir l’évasion heureuse qu’il était. Après cette année incroyablement occupée, je me concentre maintenant pour passer plus de temps avec ma famille et travailler sur quelques autres projets d’écriture. »

______________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans :
Par pussy123
Le 28 4 3v24UTCWed, 04 Mar 2009 19:24:31 +0000 2009
A 160750
Commentaires : 4
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : quelle age bella swan

VAMPIRES

Vampires dans la saga du désir interdit

La Saga du désir interdit, best-seller de Stephenie Meyer, se compose de quatre tomes, en plus d’un cinquième à paraître. Elle est centrée sur des créatures fantastiques, appellées vampires car assez proches des créatures largement connues sous ce nom.

Cependant, ces créatures de la saga sont différentes des représentations habituelles. Les vampires de la saga apparaissent même, lors de la recherche de Bella Swan sur internet, plus proches du mythe indo-américain de l’Apotamkin.

L’auteur précise donc qu’elle crée son propre type de vampires, s’inspirant des stéréotypes connus, et les modifiant selon les besoins. Du point de vue de l’histoire, c’est parce que les légendes concernant les vampires tels Dracula sont inspirés d’informations – en partie erronées – sur les véritables vampires. Par exemple, les vampires de cette saga préfèrent ne pas s’exposer au plein soleil, qui les rend reconnaissables. D’où la légende selon laquelle la lumière du jour tue les vampires.

Leurs ennemis héréditaires, les Indiens Quileute, les appellent aussi « Sang-froid » et « Buveurs de Sang ».

Description 

On peut remarquer que l’auteure a voulu présenter, à travers son œuvre, sa propre vision de ces créatures, tout en s’inspirant des caractéristiques de l’image classique du vampire. Mais d’une manière générale, les caractéristiques retennues sont telles que les vampires de cette saga n’ont que des points supérieurs par rapport aux humains (physiquement), et aucun point faible.

On reconnaît chez les vampires de Twilight :

  • la beauté ensorcelante – d’où leur facilité à attraper leurs proies -,
  • la peau pâle comme du marbre blanc et dure comme le granit,
  • l’immortalité,
  • les capacités de se mouvoir avec grâce et à une vitesse fulgurante,
  • la force et les cinq sens surdéveloppés.

Mais on leur trouve également des différences majeures :

  • Leur résistance est totalement hors du commun : un vampire « classique » devrait mourir si l’on parvenait à lui trancher la tête. Or, dans Twilight les créatures sont encore capables de garder le contrôle de leurs membres – et ainsi conserver une part de leur combativité – après avoir été mis en pièces. Il est nécessaire de brûler leurs restes pour les anéantir complètement.
  • On croit aussi que le vampire ne supporte pas les rayons du soleil, dont il se cache à tout prix toutefois dans Twilight, les rayons ne provoquent pas du tout la mort du vampire mais une réaction de leur peau, créant des reflets sur celle-ci et lui donnant ainsi l’aspect d’un diamant. De ce fait, ils deviennent facile à repérer, même au milieu d’une foule. Cette réaction est fort mise en valeur dans Tentation.
  • De surcroît, toutes les autres méthodes traditionnelles permettant de tuer un vampire sont inefficaces sur ceux de la saga. Il ne craignent absolument pas l’ail, un pieu en or, ni même une croix[1].
  • En plus de cela, certains vampires de Twilight bénéficient d’un pouvoir qui leur est propre: par exemple, Edward peut lire les pensées de n’importe quel individu -sauf Bella-, sa sœur Alice, quant à elle, possède un don de voyance lui permettant de voir des images du futur (bien que ce don de voyance ne soit pas toujours exact), Jasper parvient à maîtriser et changer les émotions des gens, etc.
  • Autre détail caractérisant cette sorte de vampires : le processus leur permettant de transformer les humains en leurs semblables : leurs dents sont en effet pourvues d’un venin qui, une fois un individu mordu, se propage dans les veines de ce dernier jusqu’au cœur. L’individu est alors contaminé. Au bout de trois jours dans le livre et quelques minutes dans le film, et après avoir enduré les souffrances de la mutation, il est un vampire. Mais ce n’est pas obligatoire de mordre dans le cou.
  • Dans la Saga du désir interdit, les vampires perdent la couleur de leurs yeux naturels – autrement dit, ceux qu’ils avaient dans leur vie d’humain – au profit d’une couleur qui est spécifique au régime alimentaire : La couleur des yeux chez les « végétariens« , c’est à dire ceux qui ne boivent pas le sang des humains, est l’ambre. Les autres ont les yeux rouge sang (pour les membres du clan de James) ou pourpre (pour les membres du clan Volturi). Par contre, lorsqu’un vampire se trouve assoiffé, ses pupilles se dilatent et ses yeux sont donc noirs.
  • Dans les légendes universelles, les vampires n’ont pas de reflet dans un miroir. Or dans Twilight, ils possèdent bien un reflet ; on le voit lorsque James donne rendez-vous à Bella dans son ancien studio de danse (une pièce entourée de miroirs). On peut aussi apercevoir le reflet de Victoria dans une fenêtre, à la fin du film, regardant danser Bella et Edward. On dit aussi qu’il n’apparaissent pas sur les photos en revanche dans le tome 2 Bella prend des photos d’Edward et il apparaît dessus.

Notes et références 

  1. lors de sa visite chez la famille vampire Cullen, Bella Swan, l’héroïne de la saga, aperçoit une croix catholique. Edward Cullen, son petit ami vampire, lui explique qu’elle n’a aucun effet sur son espèce.
Dans :
Par pussy123
Le
A 160650
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : quelle age bella swan

BIOGRAPHIE DES ACTEURS DU FILM TWILIGHT

KRISTEN STEWART

Kristen Stewart, héroïne de Twilight Agrandir l’image

Actrice américaine, découverte dans Panic Room aux côtés de Jodie Foster.

Origines
Kristen Jaymes Stuart est née le 9 avril 1990 à Los Angeles, en Californie, aux Etats-Unis. Elle a grandi dans le Colorado, puis est retournée vivre avec ses parents à Los Angeles.  Elle est repérée à l’âge de 8 ans par un agent lors d’un spectacle d’école. Elle fait une première apparition dans une production des studios Disney. Elle obtient ensuite un rôle dans un film indépendant, The Safety of Objects.  En 2002, elle incarne la fille de Jodie Foster dans Panic Room. Ce film la fait connaître du public et lui vaut ses premières critiques élogieuses.  On la retrouve ensuite aux côtés de Dennis Quaid et Sharone Stone dans le thriller La Gorge du Diable (2003). Ce film est un échec, mais sa carrière est lancée et elle enchaîne en 2004 avec Les Petits braqueurs, dans lequel elle obtient son premier rôle principal. Puis, la même année, elle joue dans le téléfilm Speak, où son interprétation d’héroïne traumatisée est unanimement saluée par la critique.  Elle change ensuite de registre, passe à la comédie familiale avec Zathura : une aventure spatiale (2005), puis au drame romantique dans In The Land of Women (2007). Elle est ensuite choisie par Sean Penn pour incarner le rôle de l’adolescente amoureuse dans Into The Wild (2007). En 2008, après des apparitions dans Jumper et What Just Happened ?, elle joue le premier rôle dans Twilight. Elle devrait reprendre son rôle de Bella Swan dans la suite des adaptations de la saga littéraire Fascination.

Pourquoi on l’aime ?
Kristen Stewart est une jeune actrice au talent précoce, qui est merveilleuse dans tous les registres.Ses plus grands succès
Elle a eu plusieurs succès critiques, comme Panic Room, Speak, Into The Wild et plusieurs succès publics, qui sont parfois les mêmes, et parmi lesquels il faut aussi citer Twilight.

Spécialités et caractéristiques
Kristen Stuart est une grande fan de surf qu’elle pratique régulièrement. Elle a remplacé Hayden Panettiere dans Panic Room.
Elle a dû porter des lentilles de contact pour jouer le rôle de Bella Swan, afin d’avoir les yeux marrons comme les a le personnage dans les romans dont les films sont l’adaptation.

Ses amours
Kristen Stuart est en couple avec l’acteur Michael Angarano, avec lequel elle a tourné Speak.0

———————————————————————————————————————————————–

ROBERT PATTINSON

Robert Pattinson Agrandir l’image

Acteur britannique, Robert Pattinson a été découvert en interprétant Cédric Diggory dans le film Harry Potter et la Coupe de Feu.

Origines

Robert Thomas-Pattinson est né le 13 mai 1986 à Londres en Angleterre. Dès son plus jeune âge, il est passionné de théâtre. Pendant quelques années, il travaille en coulisse avant de se lancer sur scène avec la Barnes Theatre Company. Repéré par un agent, il joue dans une version amateur de McBeth et commence à faire du mannequinat.  Sa carrière commence en douceur : d’abord à la télévision, le jeune homme obtient ensuite un petit rôle dans Vanity Fair: la foire aux vanités, avec Reese Witherspoon. Sa prestation est coupée au montage mais la scène est présente dans le DVD.  En 2005, Robert Pattinson participe au film L’Anneau Sacré (passé inaperçu) mais est découvert la même année dans un autre film fantastique, Harry Potter et la Coupe de Feu, le 4e opus de la saga.  Il y interprète Cédric Diggory, l’un des champions de Poudlard. Si le personnage meurt à la fin, tué par Lord Voldemort en personne, Robert Pattinson refait une apparition dans le film suivant sous la forme d’un flash-back dans l’esprit du héros.  Depuis ce succès, Robert Pattinson a fait des publicités et participé à d’autres longs métrages anglais mais on l’a peu vu en France. On peut quand même noter qu’il joue Salvador Dali dans le film Little Ashes.  Il est également à l’affiche de Twilight, un film basé sur le best-seller Fascination, de l’auteur Stephanie Meyer.

Pourquoi on l’aime?

Ce beau brun fait tourner toutes les têtes. Si vous ne le connaissez pas encore, nous, on l’adore et on craque toutes sur son joli minois. En plus, il est grand et fort dans Harry Potter alors c’est sûr que sa carrière ne devrait pas tarder à décoller. A bon entendeur…

Spécialités et caractéristiques

- C’est un excellent musicien : il joue du piano et de la guitare.
- Sur le tournage d’Harry Potter et la Coupe de Feu, il a découvert la plongée sous-marine.
- Le salaire qu’il a reçu pour son premier film lui a permis de financer ses études dans une école privée très prestigieuse.

Ses plus grands succès

2005 : Harry Potter et la Coupe de Feu
2007 : Harry Potter et l’Ordre du Phénix (flash-back)
2008 : Little Ashes
2008 : Twilight

Ses amours

Entre 2001 et 2003, Robert Pattinson est sorti avec Heidi Range.  Il a ensuite eu une aventure avec Katie Leung, l’actrice qui jouait sa petite amie, Cho Chang, dans Harry Potter et la Coupe de Feu.  En 2008, on a pu le voir au bras de Nikki Reed.  Depuis octobre 2008, il entretiendrait une relation avec Anne-lyse Schoenberger. Si le mannequin brésilien l’a confirmé sur sa page Facebook, Robert Pattinson, lui, a été très discret sur le sujet.

———————————————————————————————————————————————-

 

Biographie Ashley Greene

ashley-1

Biographie d’Ashley Green

Ashley Greene, qui joue le rôle d’Alice Cullen, la vampire et la soeur de Edward Cullen alias Robert Pattinson à qui on prêtait une relation avec Camille Belle qui a ensuite balancé sur lui, a raconté au magazine américain « Teen » ses souvenirs lorsqu’elle était au lycée et notamment  au bal de promo.

L’actrice Ashley Greene, que nous vous avions fait découvrir, raconte son passé avant le cinéma et notamment dont elle s’est procurée sa robe pour le bal de promo. Celui dans Twilight, lui a donc valu une interview qui vous plonge dans son adolescence et son passé avant le cinéma.

ashley-2

Elle raconte ne pas avoir été à son bal de promo mais à celui de son petit-ami de l’époque. Elle avait acheté pour l’occasion une robe dorée à paillettes mais qui était un peu trop décolleté au goût de ses parents qui lui a conseillé de porter un foulard ou quelque chose qui cache sinon, son père l’empêcherait d’aller à ce bal de promo. Elle prend plaisir à s’en souvenir que c’est elle qui l’avait acheté toute seule, sa mère refusant de payer pour une robe pareille.

Elle a dit qu’elle est sortie de chez son coiffeur, avec un coiffure de déesse avec de jolies bouclettes. Pour se payer ces deux éléments incontournables pour un bal de promo, elle dit avoir travaillé chez Copperland et avoir dépenser toute sa paye pour s’offrir la robe et la coiffure.

alice

Et quand le magazine lui demande qui lui donne envie de danser actuellement, Ashley répond « une chanson de Lil’Wayne » car j’aime à peu près toutes ces chansons. Le bal de promo dans Twilight a donc rappelée les bons souvenirs de l’époque du lycée de Ashley Greene.

———————————————————————————————————————————————–

JACKSON RATHBONE
Durant son enfance, Jackson Rathbone a eu la chance de pouvoir vivre dans différents endroits à travers le monde, à cause de l’emploi de son père. Il est né à Singapour, puis a vécu à Maydan et à Jakarta (Indonésie), Londres, Connecticut, la Californie, la Norvège, et enfin à Midland, au Texas. Jackson a commencé immédiatement son implication dans la communauté locale de théâtre et a été accepté dans le programme de jeunes acteurs, The Pickwick Players. Il était très actif dans de nombreuses activités extra-scolaires, y compris le basket-ball, la piste, le soccer, le baseball, et, la passe du Texas, le football. Il a même commencé un groupe et une affaire de DJ. Jongler avec autant d’activités a commencé à devenir une corvée : Jackson a donc décidé de s’en tenir à ce qui fait de lui le plus heureux, jouer la comédie et faire de la musique. À l’école secondaire, il a déménagé à Northwest Michigan et a participé à la prestigieuse Interlochen Arts Academy comme un « theatre major ». L’été l’année Junior et l’année Sénior de l’école secondaire, il s’est produit dans le Southwest Shakespeare Festival en tant que Ferdinand dans The Tempest.
Dans le peu de temps libre qu’il a, Jackson aime regarder et étudier des films, ainsi qu’écouter et faire de la musique. Ses films préférés comprennent Kurasowa de Seven Samurai, Jarmusch’s Dead Man. C’est un amateur de musique et aime de nombreux différents styles de musique. Un folk et de blues artiste lui-même, il aime des talents musicaux tels que Robert Johnson, John Lee Hooker, et Steppin’ In It. Ses nombreux autres favoris de musique vont de Wilco et Modest Mouse, à Sigur Ros et Mogwai, de Nina Simone et Chet Baker. En tant qu’acteur, Jackson ressemble à Johnny Depp comme une sorte de héros. Sa capacité à transcender les genres et être connu comme un acteur et la célébrité donnent envie à Jackson de continuer son rêve.

FILMOGRAPHIE

2009: Dread
2009: S. Darko
2009: DaZe: Vol. Too (sic) -NonSenSE
2008: Twilight
2008: Hurt
2008: Senior Skip Day
2007: Big Stan
2007: The Valley of Light
2007: The War At Home (TV)
2006: Pray For Morning
2006: The O.C. (TV)
2005: Close to Home (TV)
2005: River’s End

———————————————————————————————————————————————-

PETER FACINELLI

Originaire du Queens à New-York, Peter Facinelli a grandi au sein d’une famille italo-américaine. Il a appris son métier d’acteur au sein de l’école Atlantic Thater Company à New York avec comme professeurs William H. Macy, Felicity Huffman entre autres. Peter est un habitué des productions tv et séries en tous genres.

Il débute sa carrière dans le début des années 95 avec quelques apparitions dans des téléfilms et guests de séries telles que New-York : Unité spéciale. En 1998, il joue dans Big Party aux côtés de Jerry O’Connell ou bien encore Jennifer Love Hewitt. En 2000, c’est Supernova le filmDean Cain qui continue de le propulser dans les sphères du succès. Le cinéma lui fait les yeux doux assez souvent même pour des petits rôles notamment dans Écarts de conduite aux côtés de Drew Barrymore et Brittany Murphy. En 2002, c’est le film Le Roi Scorpion avec The Rock qui fait de lui un bon héros puis pour Peter c’est la rencontre avec McG. Il décroche ainsi le rôle de Van Strummer dans la série Fastlane avec Tiffani Thiessen qui se déroule dans le milieu de Los Angeles , des voitures tunées et des enquêtes freestyle policières… La série faute d’audience se terminera au bout d’une unique saison. de science-fiction avec

En 2004, Peter rejoint le casting régulier de Six Feet Under pour la fin de saison 4 et la saison 5 dans lesquelles il jouera 9 épisodes le rôle de Jimmy. Depuis, Peter enchaîne les seconds rôles ciné et même les inédits comme le récent Hollow Man 2 dans lequel il donne la réplique à Christian Slater. Dernierement, il a été retenu pour interpréter au grand écran le rôle de Carlisle Cullen, un chef de clan vampire, dans la saga fantastique Twilight issue des romans de Stephenie Meyer

Peter Facinelli est marié depuis le 20 janvier 2001 avec Jennie Garth qu’il a rencontré sur le tournage d’un téléfilm en 1996 « An Unfinished Affair ». Le couple a trois filles: Luca Bella née le 22 juin 1997, Lola Ray née le 6 décembre 2002 et Fiona Eve née le 30 septembre 2006.

Filmographie

  • 1995 : Angela : Lucifer
  • 1995 : The Price of Love (TV) : Brett
  • 1996 : An Unfinished Affair (TV) : Rick Connor
  • 1996 : Foxfire : Ethan Bixby
  • 1996 : After Jimmy (TV) : Jimmy Stapp
  • 1996 : Calm at Sunset (TV) : James Pfeiffer
  • 1997 : Touch Me : Bail
  • 1998 : Dancer, Texas, le rêve de la ville (Dancer, Texas Pop. 81) : Terrell Lee Lusk
  • 1998 : Big Party (Can’t Hardly Wait) : Mike Dexter
  • 1998 : Telling You : Phil Fazzulo
  • 1999 : The Big Kahuna : Bob Walker
  • 1999 : Blue Ridge Fall : Danny Shepherd
  • 2000 : Supernova : Karl Larson
  • 2000 : Ropewalk : Charlie
  • 2000 : Honest : Daniel Wheaton
  • 2001 : Rennie’s Landing : Alec Nichols
  • 2001 : Séduction fatale (Tempted) : Jimmy Mulate
  • 2001 : Écarts de conduite (Riding in Cars with Boys) : Tommy Butcher
  • 2002 : Le Roi scorpion (The Scorpion King) : Takmet
  • 2005 : Chloe
  • 2005 : Enfants terribles : Curtis
  • 2006 : Arc : Paris
  • 2006 : Hollow Man II (vidéo) : Det. Frank Turner
  • 2006 : Touch the Top of the World (TV) : Erik Weihenmayer
  • 2006 : The Lather Effect : Danny
  • 2008 : Twilight : Carlisle Cullen
  • 2009 : New Moon : Carlisle Cullen
  • 2010 : Eclipse : Carlisle Cullen

———————————————————————————————————————————————–

CAM GIGANDET

Biographie

Nom complet Cam Joslin Gigandet Cam Gigandet
Naissance 16 août, 1982
Né à Tacoma, Washington (USA)
Occupation Acteur
Cheveux Blond foncé
Yeux Bleu
Taille 183 cm

Né le 16 août 1982 à Tacoma (Washington – Etats-Unis), Cam Joslin Gigandet est un acteur américain mieux connu pour son rôle récurrent du surfeur Kevin Volchok dans la série américaine Newport Beach (Titre original : The O.C.) – saison 3 et début saison 4. Ce rôle de bad boy le révèle au public et propulse sa carrière dans le monde du cinéma.

En 2003, Cam Gigandet fait sa première apparence à la télévision dans la saison 4 de la série Les Experts (Titre original : C.S.I : Crime Scene Investigation), il joue dans l’épisode 4 Canicule (Titre original : Feeling The Heat) dans lequel il interprète le rôle de Mark Young.

Il continue ensuite sa carrière avec un rôle dans le court-métrage Mistaken sorti en 2004, thriller dans lequel il tient le rôle principal de Joe. La même année, on le retrouve dans 7 épisodes de la série TV Les Feux de L’Amour (Titre original : The Young and The Restless), soap dramatique américain dans lequel il joue le rôle de Daniel Romalotti.

En 2005, il interprète Randy Bongard dans 6 épisodes de la série TV Jack & Bobby, série qui ne durera qu’une saison. Ensuite, la même année et en 2006, il entre dans la peau du personnage de Kevin Volchok dans la série Newport Beach, rôle récurrent de 15 épisodes.

En 2007, il tient le rôle de Mick dans la comédie Who’s Your Caddy? et joue aussi de petits rôles dans les films indépendants On The DollAmerican Crude. et

En 2008, sa carrière s’accélère avec plusieurs projets en cours. On le retrouve au cinéma en mars dans Never Back Down, à l’origine appelé Get Some, film d’action dans lequel il campe le rôle de Ryan McCarthy, un bad boy sportif et combattant qui mène la vie dure à ses adversaires notamment à Jake Tyler interprété par Sean Faris. Cam Gigandet complète aussi le casting du film dramatique Making Change dans lequel il joue le rôle de Bishop. Il obtient également le rôle de James, un vampire dans Twilight, film d’horreur fantastique basé sur le livre du même nom de Stephenie Meyer.

A l’heure actuelle, Cam Gigandet vient de finir le tournage de The Unborn dont la sortie est prévue pour 2009, film d’horreur de David S. Goyer dans lequel il tient l’un des rôles principaux, Mark Hardigan, le petit ami du personnage tenu par Odette Yustman, un rôle de gentil pour changer. Par ailleurs, sa participation au film Pinkville est également annoncée depuis fin 2007 mais ce film de guerre avec Channing Tatum et Bruce Willis est actuellement au point mort.

En juin 2008, l’acteur est annoncé dans le rôle de Topher Clark dans Kid Cannabis, un film de John Stockwell basé sur une histoire vraie parue dans un article de Rolling Stone Magazine. Aussi annoncé exclusivement sur ce site dans le film Pandorum au côté de Dennis Quaid et Ben Foster, aucune information officielle à ce jour. Nous apprenons également début juillet que l’acteur vient de rejoindre le casting du film de James Ordonez, Silver Cord.

————————————————————————————————————————————————

 NIKKI REED

Twilight <Stat /> » /></p>
<h1></h1>
<p><font color=Date de naissance : 17 mai 1988 Native de Los Angeles, Nikki Reed est devenue scénariste à l’âge de 13 ans et actrice moins d’un an plus tard. Son conte de fée a débuté quand la réalisatrice et scénariste Catherine Hardwicke a commencé à fréquenter son père, Seth Reed un directeur artistique qui a travaillé pour des films tels que Minority Report et I Heart Huckabees. Hardwicke a ainsi connu Nikki Reed et s’est prise d’affection pour elle, voulant raconter son histoire d’adolescente rebelle. Toutes deux ont donc écrit le premier jet du scénario en moins d’une semaine alors que la jeune fille était en vacances. La cinéaste s’est par la suite dépêchée à peaufiner le récit dans l’espoir de pouvoir tourner son long métrage l’été suivant, alors que Reed allait encore avoir l’âge pour y jouer ce rôle.

Simplement intitulé Thirteen (2003), le film a eu droit à un tournage alors que Reed était âgée de 14 ans. Elle a par contre hérité du rôle de Evie et non de Tracy, personnage inspiré de sa propre vie et défendu par Evan Rachel Wood. Partageant des scènes avec cette dernière et Holly Hunter, la jeune Nikki Reed a remporté en 2004 un Independent Spirit Award pour une meilleure première prestation, un an après avoir raflé un Young Hollywood Award en tant qu’artiste féminine à surveiller. Elle a de plus partagé, pour son travail d’écriture, un Screenwriting Award avec Catherine Hardwicke remis par les gens du Festival du film de Nantucket.

De retour à l’école, Reed a réalisé à quel point le jeu lui manquait et est retournée sur des plateaux de tournage, premièrement dans Man of God (2005) – qui n’a toutefois pas été distribué -, et dans le film d’action Lords of Dogtown, retravaillant ainsi sous les ordres de Hardwicke. Heath Ledger tient la vedette de ce long métrage./p>

Depuis ce temps, elle a vu son nom être apposé au sein de la même distribution que celui d’Alec Baldwin grâce à sa présence dans la comédie noire Mini’s First Time (2005) et que celui de Forest Whitaker en raison de son rôle pour le drame American Gun (2005). Elle a accepté pas moins de cinq boulots en 2008 dont un personnage de l’univers de Twilight, long métrage basé sur l’immensément populaire roman du même nom signé Stephenie Meyer.

Lorsqu’elle ne travaille pas, Nikki Reed se pointe le nez dans une école secondaire de l’ouest de Los Angeles. En plus d’être actrice, elle dispose de grandes habiletés en gymnastique et en équitation. Elle aime également beaucoup peindre.

Filmographie:

Last Day of Summer (2008)
Privileged (2008)
Twilight (2008)
Chain Letter (2008)
Familiar Strangers (2008)
Cherry Crush (2007)
Mini’s First Time (2006)
American Gun (2005)
Lords of Dogtown / Les seigneurs de Dogtown (2005)
Man of God (2005)
Thirteen / Treize ans (2003)

———————————————————————————————————————————————-

 

 

 

Dans :
Par pussy123
Le 28 18 2v33UTCWed, 18 Feb 2009 18:33:37 +0000 2009
A 160650
Commentaires : 4
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : quelle age bella swan

LES NOUVELLES DE ROSALIE

Voici une magnifique traduction des «Rosalie’s News». C’est

un court extrait du roman New Moon écrit par Stephenie Meyer du point de vue d’Edward. Il s’agit du moment où Rosalie prévient Edward de la mort de Bella :

Le téléphone à l’intérieur de ma poche vibra une nouvelle fois. C’était la vingt-cinquième fois en quatre heures. Je songeai à l’ouvrir, au moins pour voir qui essayait de me contacter. Peut-être était-ce important. Peut-être Carlisle avait-il besoin de moi.

J’y songeai, mais ne bougeai pas.

Je n’étais pas tout à fait sûr du lieu où je me trouvais. Une espèce de grenier sombre, infesté de rats et d’araignées. Celles ci m’ignoraient, et les rats m’offraient une large couchette. L’air était étouffant, mêlé à de fortes odeurs d’huile, de viande avariée, de sueur ; et l’épaisse couche de pollution était réellement visible dans l’air humide, comme une pellicule noire qui recouvrait tout. Au dessus de moi, quatre étages branlants d’un appartement de guetto habité. Je ne m’embêtais pas à essayer de séparer les voix des pensées – le tout constituait un énorme et bruyant bourdonnement en espagnol auquel je ne prêtai pas attention. Je laissais juste les sons rebondir sur moi. Insignifiant. Tout cela était insignifiant. Mon existence elle même était insignifiante.

Le monde entier était insignifiant.

Mon front pressé contre mes genoux, je me demandais combien de temps je serai capable de tenir ainsi. Peut-être était-ce sans espoir. Si ma tentative était vouée à l’échec, peut-être devrais-je cesser de me torturer et rentrer…

Cette idée était si puissante, si apaisante – comme si les mots contenaient un fort anésthésiant, emportant l’avalanche de douleur sous laquelle je croulais – cette pensée me fit haleter, elle me donna le vertige.

Je pourrais partir maintenant, je pourrais rentrer.

Le visage de Bella me sourit derrière mes paupières.

C’était un sourire de bienvenue, de pardon, mais il n’eut pas l’effet que mon subconscient aurait voulu qu’il ait.

Evidemment que je ne pouvais pas partir. Qu’était ma douleur, après tout, en comparaison de son bonheur ? Elle devait être capable de sourire, libre de la peur et du danger. Libre du désir d’un futur sans âme. Elle méritait mieux que ça. Elle méritait mieux que moi. Lorsqu’elle quitterait ce monde, elle rejoindrait un lieu qui
m’est fermé à jamais, quelle que soit la façon dont je me serais conduit ici.

L’idée de cette ultime séparation était tellement plus intense que la douleur que je ressentais déjà. Mon corps trembla à cette idée. Quand Bella poursuivra son chemin vers le lieu auquel elle appartient et que je ne pourrais pas rejoindre, je ne resterai plus caché ici.

C’était mon espoir, mais il n’y avait aucune garantie. « To sleep, perchance to dream: ay, there’s the rub » [Quote Shakespeare's Hamlet, 1603], me citai-je à moi même. Quand je ne serai plus que poussière, ressentirai-je tout de même le supplice de sa perte ?

Je frissonai à nouveau.

Et, bon sang, j’ai promis. Je lui ai fait la promesse de ne plus hanter sa vie, de ne plus y amener mes sombres démons. Je ne reviendrai pas sur ma parole. Pouvais-je faire une seule chose de bien auprès d’elle ? N’importe quoi ?

L’idée de retourner dans la petite ville nuageuse qui sera toujours mon vrai chez moi sur cette planète me traversa l’esprit une nouvelle fois.

Juste pour vérifier. Juste pour m’assurer qu’elle allait bien, qu’elle était en sécurité et heureuse. Pas pour empiéter sur sa vie. Elle ne saura jamais que j’étais là…

Non. Bon sang, non.

Le téléphone vibra encore.

« Bon sang, bon sang, bon sang, » grognai-je.

Je pouvais me servir de cette distraction, j’imagine. J’ouvris le clapet du téléphone et pour la première fois depuis six mois, ressentis un choc en voyant le numéro.

Pourquoi Rosalie m’appelerait-elle ? Elle était probablement la seule personne qui se réjouissait de mon absence.

Il devait se passer quelque chose de réellement grave pour qu’elle ait besoin de me parler. Soudainement inquiet pour ma famille, je pressai le bouton « répondre ».

« Quoi ? » demandai-je, tendu.

« Oh, waw. Edward répond au téléphone. C’est un tel honneur. »

Dès que je perçus le ton de sa voix, je sus que ma famille allait bien. Elle devait juste s’ennuyer. Il était difficile de deviner ses motivations sans ses pensées pour me guider. Je n’ai jamais réellement compris comment fonctionnait Rosalie. Ses pulsions était généralement fondées sur la plus tortueuse des logiques.

Je fis claquer le téléphone.

« Laisse moi tranquille » murmurai-je dans le vide.

Evidemment le téléphone vibra à nouveau aussitôt.

Persisterai t-elle à appeler jusqu’à ce qu’elle ait réussi à me transmettre son message pour m’ennuyer, quel qu’il soit ? Probablement. Il lui faudrait plusieurs mois pour en venir à se lasser de ce jeu. J’effleurai l’idée de la laisser me rappeler encore et encore pendant une demie année… Puis je soupirai et pris l’appel.

« Fais vite. »

Rosalie débita ses mots à toute vitesse. « J’ai pensé que tu aimerais être au courant qu’Alice est à Forks. »

J’ouvris les yeux et fixai la poutre de bois en décomposition à moins de dix centimètres de mon visage.

« Quoi ? » Ma voix était impassible, dépourvue d’émotion.

« Tu connais Alice – elle croit tout savoir. Comme toi. » gloussa Rosalie sans aucun humour. Sa voix était légèrement nerveuse, comme si soudainement, elle n’était plus sûre de ce qu’elle faisait.

Mais ma colère rendit difficile de me préoccuper du problème de Rosalie.

Alice avait promis qu’elle suivrait mes directives concernant Bella, bien qu’elle n’approuvait pas ma décision. Elle avait promis qu’elle laisserai Bella tranquille… tant que je le ferai. Manifestement, elle croyait que je cèderai face à la douleur. Peut-être avait-elle raison à ce sujet.

Mais je n’avais pas cédé. Pas encore. Alors que faisait-elle à Forks ? J’aurais voulu étrangler son maigre cou. Non pas que Jasper m’aurait laissé m’approcher assez d’elle aussitôt qu’il aurait ressenti la fureur qui aurait explosé en moi…

« Tu es toujours là, Edward ? »

Je ne répondis pas. Je me pinçai l’arrête du nez, me demandant s’il était possible pour un vampire d’avoir la migraine.

D’un autre côté, si Alice était déjà rentrée…

Non. Non. Non. Non.

J’ai fait une promesse. Bella mérite une vie. J’ai fait une promesse. Bella mérite une vie.

Je me répétais ces mots comme un mantra, essayant de chasser de ma tête l’idée attirante de la fenêtre sombre de Bella. La porte d’entrée à mon seul sanctuaire.

Je devrais sûrement ramper à ses pieds si je rentrais. Mais cela ne m’importait pas. Je pourrais passer la prochaine décennie à genoux si c’était avec elle.

Non, non, non.

« Edward ? Tu ne cherches même pas à savoir pourquoi Alice est là bas ? »

« Pas particulièrement. »

La voix de Rosalie devint suffisante, elle était ravie, sans aucun doute, de m’avoir forcé à répondre. « Eh bien, naturellement, elle n’enfreint pas exactement les règles. Je veux dire, tu nous as seulement demandé de rester éloignés de Bella, pas vrai ? Le reste de Forks importe peu. »

Je clignai lentement les yeux. Bella avait quitté Forks ? Mes pensées tournèrent autour de cette surprenante idée. Elle n’était pas encore diplômée, elle était donc sûrement retournée vivre avec sa mère. C’était un bon point. Elle devait vivre au soleil. C’était bien qu’elle ait réussi à laisser l’obscurité derrière elle.

Je tentai d’avaler ma salive, mais n’y parvint pas.

Rosalie eut un rire nerveux. « Alors tu n’as pas à être en colère après Alice. »

« Alors pourquoi m’as-tu appelé Rosalie ? Si ce n’est pas pour attirer des ennuis à Alice ? Pourquoi est-ce que tu me déranges ? »

« Attend ! » dit-elle, sentant, à juste titre, que j’étais capable de raccrocher à nouveau. « Ce n’est pas pour ça que j’ai appelé. »

« Pourquoi alors ? Dis moi vite et laisse moi tranquille. »

« Eh bien… » hésita t-elle.

« Crache le morceau, Rosalie. Tu as dix secondes. »

« Je pense que tu devrais rentrer à la maison, » dit-elle précipitamment. « J’en ai assez de voir Esme pleurer et Carlisle qui ne sourit plus. Tu devrais avoir honte de ce que tu leur as fait. Tu manques à Emmett constamment et il commence à m’énerver. Tu as une famille. Grandis et pense un peu aux autres pour changer. »

« Intéressant comme conseil Rosalie. Laisse moi te raconter une petite histoire à propos d’une théière et d’une bouilloire… »

« Je pense à eux, contrairement à toi. Réalises-tu à quel point tu as blessé Esme, si ce n’est personne d’autre ? Elle t’aime plus que nous tous, et tu le sais. Rentre à la maison. »

Je ne répondis pas.

« Je pensais qu’une fois toute cette histoire avec Forks terminée, tu t’en remettrai. »

« Forks n’a jamais été le problème, Rosalie, » commencai-je, tentant d’être patient. Ce qu’elle venait de me dire à propos d’Esme et Carlisle m’avait déstabilisé. « Juste parce que Bella » – il m’était difficile de prononcer son nom – « a déménagé en Floride, ne signifie pas que je suis capable de… Ecoute, Rosalie, je suis vraiment désolé, mais crois moi, ma présence ne rendrait personne plus heureux. »

« Hm… »

Eh voilà, encore l’hésitation nerveuse.

« Qu’est ce que tu me caches Rosalie ? Esme va bien ? Est-ce que Carlisle – »

« Ils vont bien. C’est juste que… Eh bien, je n’ai jamais dit que Bella avait déménagé. »

Je me tus. Je me repassai notre conversation mentalement. Oui, Rosalie avait dit que Bella avait déménagé. Elle avait dit : … tu nous as seulement demandé de rester éloignés de Bella, pas vrai ? Le reste de Forks importe peu. Puis : Je pensais qu’une fois toute cette histoire avec Forks terminée… Alors Bella n’était pas à Forks. Que voulait-elle dire par « Bella n’a pas déménagé » ?

Puis Rosalie s’embrouilla dans ses mots encore une fois, elle les prononça presque férocement cette fois ci.

« Ils ne voulaient pas te mettre au courant, mais je trouve ça stupide. Plus vite tu te remettras de tout ça, plus vite les choses rentreront dans l’ordre. A quoi bon te laisser te morfondre inutilement dans les recoins sombres de la planète ? Tu peux rentrer maintenant. Nous serons à nouveau une famille. C’est terminé. »

Mon esprit sembla se briser. Je ne comprenais plus ses mots. C’était comme s’il y avait quelque chose d’extrêmement évident dans ce qu’elle était en train de me dire, mais je n’avais aucune idée de quoi. Mon cerveau joua avec l’information, formant d’étranges motifs avec. Cela n’avait aucun sens.

« Edward ? »

« Je ne comprend pas ce que tu dis, Rosalie. »

Long silence, de la longueur de quelques battements de coeur humain.

« Elle est morte, Edward. »

Silence encore plus long.

« Je suis… désolée. Mais tu as le droit de savoir, je pense. Bella… s’est jetée d’une falaise il y a deux jours. Alice l’a vu, mais il était trop tard pour envisager quoique ce soit. Je pense qu’elle l’aurait aidée, qu’elle aurait rompu sa promesse, si elle avait eu assez de temps. Elle est rentrée faire son possible pour aider Charlie. Tu sais à quel point elle a toujours tenu à lui – »

Le téléphone coupa. Il me fallut quelques secondes pour réaliser que je l’avais éteint.

Je m’assis dans l’obscurité poussiéreuse l’espace d’un long moment. C’était comme si le temps s’était arrêté. Comme si l’univers s’était figé.

Lentement, me déplaçant comme un vieil homme, je rallumai mon téléphone et composai le numéro que je m’étais promis de ne plus jamais appeler.

Si c’était elle, je raccrocherais. Si c’était Charlie, je parviendrais à obtenir l’information dont j’avais besoin par un subterfuge. Je prouverais que la mauvaise plaisanterie de Rosalie n’était qu’un mensonge, et je pourrais retourner à mon néant.

« Résidence Swan, » répondit une voix que je n’avais jamais entendue auparavant. Une voix de husky, profonde, mais toujours jeune.

Je ne m’arrêtai pas pour réfléchir à ce que cela impliquait.

« C’est le Docteur Carlisle Cullen, » dis-je, imitant avec perfection la voix de mon père. « Pourrais-je parler à Charlie ? »

« Il n’est pas là, » répondit la voix dont la colère me surprit légèrement. Les mots étaient presque grondés férocement. Mais je n’y prêtai pas attention.

« Bien, où est-il alors ? » demandai-je, commençant à m’impatienter.

Il y eut une courte pause, comme si l’étranger hésitait à me révéler l’information.

« Il est à l’enterrement. » répondit finalement le garçon.

J’éteignis le téléphone une nouvelle fois.

 

MAUVAIS CALCULS

(extrait des pensées de Rosalie)

 

Un bruit, presque inaudible – pas ici, environ cent mètres au nord – me fit sursauter. Ma main fermement serrée autour du téléphone, je le refermai et le cachai de la vue d’un possible arrivant, en un même mouvement.
Je remis mes cheveux derrière mon épaule, jetant furtivement un coup d’œil vers la forêt par les grandes fenêtres. La lumière était faible, croissante ; mon propre reflet dans la vitre était plus lumineux que les arbres et les nuages. Je regardais fixement mes yeux larges et effrayés, mes lèvres se courbant, aux coins, vers le bas, le petit pli vertical sur mon front…
Je me ressaisis, effaçant l’expression de la culpabilité sur mon visage. Distraitement, je notai comment l’expression de férocité sciait à merveille à mon visage, contrastant délicieusement avec les épaisses ondulations dorées de mes cheveux. Parallèlement, mes yeux balayaient la forêt d’Alaska toujours sans le moindre signe de vie, et je fus soulagée de voir que j’étais encore seule. Le bruit que j’avais entendu n’était rien d’important – sûrement un oiseau, ou la brise.
Je n’ai pas à me sentir soulagée, me dis-je à moi-même. Je n’ai pas à me sentir coupable. Je n’avais rien fait mal.
Les autres n’avaient-ils pas décidés de ne pas dire la vérité à Edward ? De le laisser vagabonder à jamais sans but alors qu’Esmée se lamentait constamment, que Carlisle ne prenait plus aucune décision de son propre chef et que l’habituelle joie d’exister d’Emmett s’évaporait en même temps que grandissait sa solitude ? N’était-ce pas injuste ?
De plus, il n’y avait aucune raison de laisser Edward dans l’ignorance à long terme. Tôt ou tard il nous aurait trouvés, venu pour voir Alice ou Carlisle pour quelque raison, et il aurait découvert la vérité. Nous aurait-il remerciés d’avoir menti en gardant le silence ? Je ne pense pas. Edward doit toujours tout savoir ; il avait toujours vécu pour cette sensation d’omniscience. Il serait d’une humeur massacrante, et nous l’aurions seulement aggravée par le fait de ne lui avoir rien dit et de n’avoir rien fait pour le prévenir, il me remercierait probablement d’être celle qui avait été assez courageuse pour être honnête avec lui.
A des kilomètres de là, un faucon hurla ; le bruit me fit sursauter et je vérifiai par la fenêtre encore une fois. Mon visage avait gardé la même expression de culpabilité qu’avant, et je me contemplai dans la vitre. Était-ce une si mauvaise chose que de vouloir que ma famille soit à nouveau réunie ? Était-ce si égoïste de ma part de regretter la paix qui était la nôtre, notre franc bonheur que j’avais considéré comme acquis, ce bonheur qui a semblé partir en même temps qu’Edward ? Je voulais juste que les choses redeviennent comme elles l’étaient avant. Etait-ce donc si mal ? Ça ne me semblait pas si horrible. Après tout, je n’avais pas agi que pour moi-même, mais pour tout le monde. Pour Esmée, Carlisle et Emmett. Et pour Alice aussi. Je pense que j’aurais assumé… Mais Alice avait été tellement sûre que les choses se rétabliraient à la fin, qu’Edward ne pouvait pas rester loin de sa petite amie humaine.
Alice avait toujours fait partie d’un monde différent de celui dans lequel le reste d’entre nous vivait, fermé à clef par les constants changements du futur. Du fait qu’Edward était le seul qui pouvait faire partie de la réalité d’Alice, j’avais pensé que son absence causerait plus de dégâts sur elle. Mais elle était fermée, comme toujours, vivant en avant, son esprit ayant atteint un niveau que son corps n’avait pas . Toujours aussi calme.
Elle avait été assez effrayée lorsqu’elle avait vu Bella sauter, cependant…
Avais-je été trop impatiente ? Avais-je agi trop tôt ?
Je pouvais être honnête envers moi-même, parce que dès qu’il serait rentré, Edward verrait probablement un peu de mesquinerie dans ma décision de lui dire la vérité. J’étais obligée de reconnaître que c’était le cas. Oui, j’étais jalouse qu’Alice se soit sentie si bouleversée au sujet de Bella. Alice aurait-elle été si traumatisée, si empreinte de panique si c’était moi qu’elle avait vu sauter du haut de la falaise ? Etait-elle obligée d’aimer cette humaine banale tellement plus qu’elle ne m’aimait, moi ?
Mais cette jalousie ne pesait pas grand chose dans la balance. Elle pouvait avoir précipité ma décision mais ne l’avait pas commandée. J’aurais appelé Edward de toute façon. J’étais sûre qu’il préférerait mon honnêteté au silence préservateur des autres. Leur bonté était condamnable dès le début ;
Edward serait revenu à la maison tôt au tard.
Et maintenant, il pourrait revenir plus tôt.
Je n’étais pas uniquement impatiente que ces choses qui m’avaient tellement manqué redeviennent comme auparavant. Edward m’avait réellement manqué, lui aussi. Ses petites remarques sarcastiques et son humour noir – qui était plus en harmonie avec mon propre sens de l’humour qu’avec la nature blagueuse d’Emmett – me manquaient. Sa musique, sa stéréo hurlant des tubes, anciens comme récents, et le piano, le bruit d’Edward transcrivant ses pensées en mélodie harmonieuse me manquaient. Je m’ennuyais de l’Edward qui était avec moi dans le garage tandis que nous réparions nos voitures, le seul moment où nous étions en parfaitement en symbiose.
Mon frère me manquait. Il y avait peut-être des chances pour qu’il ne soit pas trop dur avec moi après avoir vu ça dans mes pensées.
Ses pensées à lui n’aimeraient sûrement pas ça, je le savais. Mais plus vite il serait à la maison, plus vite tout reviendrait à la normale, à nouveau…
Je recherchai dans mon esprit une forme de peine pour Bella, et je fus heureuse de constater que je pleurais la jeune fille. Un peu. C’était déjà ça. Elle avait rendu Edward heureux comme jamais je ne l’avais vu avant. Naturellement, elle l’avait également rendu plus malheureux que toute autre chose dans son siècle d’existence. Mais la paix qu’elle lui avait donnée durant quelques mois me manquerait . Je regrettais vraiment sa perte.
Grâce à ça je me sentie mieux vis-à-vis de moi-même. Je souriais à mon visage dans la vitre, encadré par mes cheveux d’or dans la longue et confortable salle de séjour aux murs rouges de Tanya, et j’appréciais la vue. Lorsque je souriais, il n’y avait aucun homme, aucune femme sur cette planète, mortel ou immortel, qui pouvait rivaliser avec ma beauté. Etait-ce une pensée soulageante ? Peut-être n’étais-je pas la personne avec laquelle il était le plus facile de vivre. Peut-être étais-je superficielle et égoïste. Peut-être aurais-je développé un meilleur caractère si j’étais née avec un visage et un corps communs et ennuyeux. Peut-être aurais-je été plus heureuse de cette façon. Mais c’était impossible à prouver. J’étais belle ; c’était quelque chose sur quoi je pouvais compter.
Je souris encore plus.
Le téléphone sonna et je serrai automatiquement la main, bien que le bruit soit venu de la cuisine, et non de mon poing.
Je fus immédiatement certaine que c’était Edward appelant pour vérifier l’information que j’avais fournie. Il n’avait pas confiance en moi. Il me pensait assez cruelle pour faire une plaisanterie de ce genre, apparemment. Mes yeux lançaient des éclairs lorsque je me dirigeai vers la cuisine pour répondre au téléphone de Tanya.
Le téléphone était au bord de la longue table qui servait de plan de travail. Je l’avais dans les mains avant même que la première sonnerie aie fini de retentir, et je me retournai vers les grandes portes fenêtres lorsque je répondis. Je ne voulais pas l’admettre, mais je guettais le retour d’Emmett et de Jasper. Je ne voulais pas qu’ils m’entendent parler à Edward. Ils se mettraient en colère…
« Oui ? » demandai-je.
« Rose ? Il faut que je parle à Carlisle. Tout de suite, » lâcha sèchement la voix d’Alice.
« Oh, Alice ! Carlisle chasse. Qu’est-ce qui …?
« Très bien, j’attendrais son retour, alors. »
« Qu’est-ce qu’il y a ? Je lui demanderai de te rappeler lorsqu’il rentrera … »
« Non, » coupa-t-elle encore. Je serai bientôt dans l’avion. Dis-moi, tu as des nouvelles d’Edward ? »
Mon estomac se noua et sembla tomber au fond de mon abdomen. Le sentiment que cela apportait avait un étrange goût de déjà-vu, un faible brin de ma mémoire humaine, longtemps disparu. Nausée…
« Et bien, oui, Alice. En fait, je viens de lui parler. Il y a quelques minutes de cela. » Pendant une brève seconde je fus très attirée par l’idée de dire à Alice que c’était Edward qui m’avait appelée, comme si cela n’était qu’une coïncidence. Mais naturellement il n’y avait aucun avantage à mentir. Edward sera déjà assez en colère contre moi lorsqu’il rentrerait pour ne pas en rajouter. « Carlisle et toi aviez tort, » dis-je. « Edward n’apprécierait pas d’être trompé de la sorte. Il voudrait la vérité. Il la voulait. Alors je la lui ai donnée. Je l’ai appelé… Je l’ai appelé, plusieurs fois, » admis-je. « Jusqu’à ce qu’il décroche. Laisser un message aurait été une… mauvaise idée. »
« Pourquoi ? » haleta Alice. « Pourquoi as-tu fait ça, Rosalie ? »
« Parce que plus vite il aura surmonté ça, plus vite tout rentrera dans l’ordre. Ça n’aurait pas été plus facile pour lui avec le temps donc pourquoi attendre ? Le temps n’y changera rien. Bella est morte. Edward sera triste et puis il surmontera cette épreuve. Mieux vaut que cela arrive maintenant que plus tard. »
« Et bien, tu as eu tort à tous les points de vue, Rosalie. Ce qui nous pose un problème, tu ne crois pas ? », demanda Alice d’un ton féroce et méchant.
Tort à tous les points de vue? Je clignai des yeux rapidement, essayant de comprendre.
« Bella est vivante ? » chuchotai-je, ne croyant pas ces mots. J’essayais juste de mettre le doigt sur les points auxquels Alice faisait référence.
« Oui, je te le confirme, elle se porte comme un charme. »
« Comme un charme ? Tu l’as vue se jeter d’une falaise ! »
« J’avais tort. »
Les mots sonnaient si étrangement dans la voix d’Alice. Alice, qui n’avait jamais tort, qui n’était jamais attrapée par surprise…
« Comment ? », chuchotai-je.
« C’est une longue histoire. »
Alice avait tort. Bella était vivante. Et j’avais dis à…
« Super, tu as mis un sacré désordre, » grognai-je, transformant ma contrariété en accusation. « Edward va être furieux quand il reviendra à la maison. »
« Tu as tout faux là-dessus aussi, figure toi, » dit Alice. Je pouvais entendre qu’elle parlait entre ses dents. « D’où mon appel… »
« Faux à propos de quoi ? Edward revient à la maison ? Bien sûr qu’il
viendra. », riais-je moqueusement. « Quoi ? Tu penses qu’il va nous faire son Roméo ? Ha ! Comme certains romantique stupides – »
« Oui, » siffla Alice, sa voix comme la glace. « C’est exactement ce que j’ai
vu. »
La dure conviction de ses mots rendit les genoux bizarrement chancelants. Je m’appuyais contre le mur le plus proche – soutenant mon corps dur comme du diamant qui ne devait probablement pas en avoir besoin. « Non. Il n’est pas aussi stupide. Il… il devrait se rendre compte que… »
Mais je ne pouvais pas finir ma phrase, parce que je voyais dans ma tête, une vision me concernant. Une vision de moi. Une vision impensable de ma vie si d’une façon ou d’une autre Emmett cessait d’être. Mon frisson ne fut pas à la hauteur de l’horreur de l’idée.
Non – il n’y avait aucune comparaison. Bella était juste une humaine. Edward ne voulait pas qu’elle devienne immortelle, donc ce n’était pas pareil. Edward n’avait pas pu ressentir la même chose !
« Je… Je ne voulais pas que ça se passe comme ça, Alice ! Je voulais juste qu’il revienne à la maison ! » Ma voix était presque un hurlement.
« C’est un peu tard, Rosalie, » me dit Alice, plus dure et plus froide qu’avant. « Garde tes regrets pour quelqu’un qui acceptera de les gober. »
Il y eût un clic, et puis une tonalité.
« Non, » chuchotai-je. Je secouai la tête pendant un moment. « Edward doit impérativement revenir à la maison. »
Je regardai fixement mon visage dans le carreau de la porte fenêtre, mais je ne pouvais plus le voir. Il était juste une souillure difforme de blanc et d’or.
Puis, par delà la souillure, au loin dans les bois, un arbre énorme vacilla. Emmett.
J’ouvris la porte à la volée pour sortir. Elle frappa brusquement contre le mur, mais le bruit était lointain derrière moi car je courrais déjà dans l’herbe verte.
« Emmett ! » criai-je. « Emmett, je t’en conjure, aide-moi ! » .

 

NOTRE UNION


Je le regardai et le trouvai si grand, si beau, si fort. Ses yeux, tout comme son corps, d’ailleurs,  exprimaient douceur, hésitation et désir.
Du désir pour moi, uniquement pour moi.
Un frisson de dégoût me parcourut l’échine. Se pourrait-il qu’un jour j’apprenne à surmonter ce passé qui laissait toujours un goût de cendre dans ma bouche d’immortelle ?
Il voulut s’approcher de moi … et instinctivement je montrai les crocs.
« Tu ne me toucheras pas, sale vermine, je ne suis pas une de ces putains a qui tu feras écarter les jambes à ta guise.
Je le haïssais. Non je LES haïssais, tous autant qu’ils étaient, ces monstres répugnants, les hommes, qui n’en veulent qu’à votre corps qu’à votre beauté !
Cette beauté dont je me vantais chaque jour de ma vie fut ma perte la plus atroce. Je ne souhaite à aucune femme de mourir ainsi, comme une vulgaire chose qui a déjà trop servi et dont on a trop abusé.
« Tu ne m’auras pas ! » dis-je à l’homme qui me faisait face, toujours indécis et si peu sûr de lui.
Je savais mon visage déformé par la haine et les mauvais souvenirs. Depuis ce jour, je n’avais plus jamais cherché la compagnie d’un de ces monstres que la nature avait baptisée « mâles ». Certes, ma condition de vampire faisait que je me devais déjà d’être sur mes gardes, mais dans le même temps… Je n’aimais pas ça et pas comme ça.
La seule personne à qui j’aurais volontiers accordé mes faveurs, à qui j’aurais fait une fleur, m’avait insultée de la pire des façons en ne m’accordant pas ce à quoi j’étais en droit de mériter. Pourtant, il aurait été le seul qui en aurait valu la peine. Cependant, lui, je ne l’aimais pas. Contrairement à ce rustaud qui me faisait à présent face et qui ne savait pas comment me prendre.
Ah, qu’il semblait niais avec son regard à la fois hésitant et éperdu d’une reconnaissance que je ne méritais absolument pas.
« Rosalie, commença t-il, si tu ne veux pas, je pourrais comprendre…
« Oh, tais-toi Emmett ! N’as tu donc aucune fierté ?! Je te repousse, et toi, que fais-tu ? Tu patauges ! »
Bizarrement, je le désirais, mais je ne savais jamais comment m’y prendre et le lui dire… j’aurais préféré avaler ma langue plutôt que de m’aplatir devant lui. S’il  voulait de moi… et surtout s’il m’aimait autant qu’il me le disait…
« Rosalie, tu sais que je t’aime… tu es mon ange, jamais je ne pourrais te faire de m…
Mon rire glacial coupa court à ses argumentations.
« Arrête, Emmett, tu es un homme, et je sais ce que les hommes veulent de moi… Alors garde ton amour pour d’autres ! »
Jamais je n’aurais dû lui dire ça. Un grognement sourd émana du plus profond de ses entrailles et d’un geste, il fut sur moi. Ses mains enserraient d’un étau de fer mes poignets. J’avais beau être très forte il me maîtrisait comme une poupée de chiffon.
Le salaud !
Au fond de moi, je sentis poindre la peur, mais en même temps, autre chose enfoui dans les tréfonds de mon âme ne demandait qu’à surgir, comme à chaque fois dans ces circonstances, une émotion que je refusais de laisser s’exprimer… J’avais peur… Peur de lui, peur du passé, peur de moi !
« Emmett, lâche-moi »
« NON » !
« Emmett, s’il te plait… »
« NON »
Si fier, si homme…
C’est alors que sa bouche fondit sur la mienne et en força brutalement l’entrée de  sa langue. Son geste était rageur, et si plein de désir à la fois…
De désir pour moi mais pas seulement… d’amour aussi…
Non, c’est impossible. On peut me désirer, mais m’aimer est une toute autre affaire. Pourquoi l’amour est-il charnel ? Pourquoi est-ce si brutal, si douloureux…
Sa langue vint caresser la mienne et un courant électrique loin d’être désagréable me parcourut de la tête aux pieds. C’était bon…
… Si bon…
Quoi ?
Un déclic se fit dans ma tête et j’oubliai tout : le passé, mes réticences, tout sauf lui,  lui seul contre moi si… si fort !
D’une main, j’attrapai ses cheveux de jais et le forçai à reculer pour mieux reprendre où nous en étions. Je voulais le dominer pour mieux dompter ma peur.
Sans ménagement, il me poussa par terre. Je préférais le lit et je me battis comme une lionne pour l’avoir : je le griffai, le frappai, mais il m’arrêta d’une main ferme et déchira ma  jolie nuisette qui mettait si bien mes courbes en valeur.
Les mots étaient inutiles, notre rituel allait commencer…
Je le débarrassai des remparts à mon plaisir à coups de griffes. Il fut nu en un instant et je pus admirer sans retenue sa beauté de mâle dans toute sa splendeur. Telle une bête féroce, je me jetai sur lui, et à grands coups de langue, j’entrepris de lécher toutes les parties de son corps exposées à ma vue. Lorsque j’arrivai au point le plus sensible, il m’attrapa par les cheveux et ramena ma bouche gourmande vers la sienne. Nous nous embrassâmes éperdument. Il me fit  rouler sous lui tout en m’agrippant les cuisses d’une poigne de fer et sans attendre, il me pénétra violemment.
Je poussai un cri de douleur.
C’était toujours comme ça. J’avais mal, c’était plus fort que moi. Sans attendre, il frotta son nez au creux de mon cou et commença des va et vient d’une violence telle que la moquette se déchira sous moi. Exaltée par le plaisir qui commençait à poindre, je le soulevai et, instinctivement, il m’accrocha à lui avant de se redresser. Debout, toujours en moi, il ma plaqua brutalement contre le mur qui ne tint pas longtemps. Nous nous retrouvâmes une fois de plus à terre au milieu des débris et divers morceaux de plâtre et  de bois qui jonchaient maintenant le sol mis en péril par nos mouvements frénétiques…
Je me mis à geindre tellement la passion me consumait avant d’atteindre le septième ciel. Lui seul savait comment me maîtriser… parce que lui seul savait m’aimer.
Je le sentis vibrer au dessus de moi avant que son corps  ne se relâche pour se faire plus lourd sur le mien.
J’aimais ça.
Parce que c’était lui.
«  Je t’aime. »
« Moi aussi, ma Rose, plus que tu ne pourras jamais l’imaginer. Tu es ma raison d’être en ce bas monde. »
Oui, plus que je ne pourrais l’imaginer, mais je pouvais au moins être certaine d’une chose :
Je n’étais plus seule.

 

 SI SES PASSAGES VOUS ONT PLUS, VOUS POURREZ EN RETROUVER D’AUTRES INEDITS DE STEPHENIE MEYER QUI ONT ETE TRADUITS EN FRANCAIS PAR PAULINE SUR SON BLOG : twilightworld.unblog.fr

 

Dans :
Par pussy123
Le 28 7 2v20UTCSat, 07 Feb 2009 15:20:00 +0000 2009
A 160350
Commentaires : 9
 
 
 

STREAMINGRATOX |
lemysteredelamaisonblanche |
Fascination |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAN DE DE TOUT MON COEUR PA...
| streamingfrance
| cutting